Contenu en cours de chargement... Le temps de chargement dépend de votre connexion.

INO-ROPE, le meilleur du nautisme en un clic !
Epissure double tresse : version polyester ou Dyneema
Bonjour,
merci pour votre vidéo sur l’épissure double tresse ! Je connaissais la technique où il n’y a pas d’inversement entre la gaine et l’âme de l’œil et où l’on rentre la « queue » de la gaine dans la « queue » de l’âme, avant de réaliser ensuite l’épissure plus classiquement (j’espère que je suis à peu près claire !). Est-ce que les deux techniques sont équivalentes en termes de solidité ?

Manue

Ino-Rope répond à Manue

Notre expertise

L’épissure double tresse décrite brillamment par Manue est effectivement différente de l’épissure double tresse expliquée par Julien Barnet. Il existe en réalité trois types d’épissure double tresse que l’on pourrait nommer et classer ainsi :
1- l’épissure « courte » (présentée dans notre tutoriel)
2- l’épissure « intermédiaire » (évoquée par Manue)
3- l’épissure « high tech » (technique complexe réservée aux cordages en Dyneema ®)

Pour un cordage 100% polyester, les deux techniques sont équivalentes en termes de résistance. L’épissure double tresse dite « courte » n’est par contre pas adaptée aux cordages en Dyneema ® car la gaine assume une partie de la charge. Ce n’est pas le cas de l’épissure « intermédiaire » qui est une épissure « âme dans âme ».

Notre conseil

Comparée à l’épissure « courte », l’épissure « intermédiaire » est plus longue et plus difficile à réaliser. Elle a le défaut de rendre le cordage plus rigide et il faut l’assurer avec une surliure ou un point de couture pour qu’elle ne se démonte pas dans le temps. Si vous travaillez un cordage en polyester, nous vous conseillons donc d’adopter l’épissure double tresse dans sa version courte, qui est plus facile et plus rapide à mettre en œuvre.

L’épissure double tresse polyester en vidéo

Laissez un commentaire

Version Mobile: Accessible